Rechercher
  • ELAGE

La Médiation à distance: une réponse à une situation exceptionnelle?


La médiation a toujours existé sous des formes et dans des domaines très variés. Elle représente dans la démocratie une autre voie utile et moderne de prévention, de gestion des conflits et de résolution des différends. Elle conduit les personnes en présence à prendre conscience de leur capacité à trouver par elles-mêmes une issue au conflit qui les oppose, à restaurer un dialogue, à construire ensemble un projet (Code National de Déontologie des Médiateurs France). Traditionnellement en France et en Allemagne, ce processus se déroule en deux ou trois séances "en face à face" ("en présence") dans un lieu neutre. La rencontre est sécurisée et encadrée par un.e médiateur/trice qualifié.e ou deux en "co"-médiation selon la complexité et le contexte (technique/linguistique etc.).

Que peuvent faire les médié.e.s lorsque la médiation ne peut pas avoir lieu sous la forme classique dans une salle ou un bureau "physique" à Paris, Strasbourg, Cologne ou Berlin ?

Les raisons peuvent être multiples: confinement (COVID 19), coûts, maladie, distance géographique ou simplement la volonté de ne pas s'affronter dans un même lieu.... Faut-il dans ces cas renoncer à la médiation, attendre le moment venu ou choisir une alternative ? Mais laquelle?

ELAGE préconise un processus de médiation à distance adaptée et sur mesure; grâce à des outils de visio-conférence sécurisés, l'échange d'écrits par mail, des appels en apartés et groupés. L'essentiel repose sur la relation avec le-la médiateur.trice; le cadre de la confiance instaurée, son savoir faire et sa gestion du processus sont les clés d'un tel fonctionnement. Certes, cette forme de médiation nécessite une préparation encore plus importante qu'une médiation physique et un protocole dûment réfléchi et adapté à la situation. Elle nécessite aussi l'acceptation stricte des règles de respect réciproque. Et en même temps elle ouvre une opportunité et donne une chance à la résolution d'un différend au moment où il s'avère nécessaire: des conflits familiaux, garde d'enfant, la prévention d'une situation de harcèlement moral ou discriminatoire ou la clarification d'un mode projet dans une équipe internationale.

Les atouts du processus de médiation sont sa flexibilité et sa souplesse.

La posture de la médiatrice est essentielle à distance comme en direct et son indépendance, sa neutralité, son impartialité et sa loyauté sont le guide du processus.

Les médiatrices du cabinet ELAGE s'implique physiquement pendant tout le processus du début à la fin; une telle médiation à distance se distingue fondamentalement des nouvelles plateformes algorithmiques ("médiation en ligne") qui s'avèrent finalement comme déshumanisées et simple étape préalable d'une procédure judiciaire.


photo: Bruno WOLFF/ unsplashed


Contact

Cabinet Elage

Paris

© 2018 par Myriam Le Barbier. Créé avec Wix.com